Senarum Vinea

Sienne

 

I vigneti del progetto Senarum Vinea a Siena

 

 

Ils s’appellent Gorgottesco, Tenerone, Salamanna, Prugnolo gentile, Rossone, Mammolo et se distinguent des vignes les plus connues pour une particularité : depuis des centaines d’années, leur terroir choisi est la ville de Sienne. Voici quelques-uns des vignobles les plus anciens que la ville redécouvre grâce à Senarum Vinea.

Le projet de reconnaissance et de valorisation du patrimoine viticole indigène et des formes historiques de culture dans la ville fortifiée, conçu par le Laboratoire d’Etruscologie et d’antiquités italiques de l’Université de Sienne, promu par l’Association Nationale « Città del VIno » avec la contribution de la Fondation Monte dei Paschi di Siena et confié à l’entreprise agricole Castel di Pugna.

Le choix de la ville de Sienne comme terrain d’investigation sur la recherche des vignobles anciens se fonde sur la persistance de grands espaces verts cultivés à l’intérieur des murs et de cultures mixtes de jardins et de vignobles en périphérie immédiate, qui entre le XIXe et le XXe siècles ont montré des éléments significatifs de continuité avec l’âge médiéval grâce aux petites productions de vins destinés à l’autoconsommation.

Le projet Senarum Vinea est donc né comme une voie expérimentale de réaménagement historique-paysager et environnemental de Sienne et de ses vallées, à travers la récupération de cet équilibre entre facteurs naturels et facteurs culturels, qui depuis des siècles a marqué la qualité du paysage siennois. , plus généralement, toscan. Senarum Vinea a en effet permis de redécouvrir des souches centenaires de 20 vignes indigènes et mineures qui ont survécu jusqu’à aujourd’hui, mais longtemps oubliées et à haut risque d’extinction.