Vigna del Gallo

Palerme

Vigna del Gallo

Palerme

 

La Vigna del Gallo du Jardin botanique de Palerme abrite 95 vignes de vignes indigènes, un patrimoine inestimable de la viticulture sicilienne. C’est un témoignage tangible de la biodiversité de l’île. Le projet Vigna del Gallo a été lancé en octobre 2018 par le système muséal de l’Université de Palerme et le Consortium pour la protection des vins Doc Sicilia, avec la collaboration du Département d’Agriculture de l’Université de Palerme.

La Vigna del Gallo est une superficie d’environ 200 mètres carrés. Il héberge des vignes indigènes (parmi lesquelles Grillo, Nero d’Avola, Frappato, Perricone, Catarratto, Inzolia) et des vignes reliquaires (Prunella, Muscaredda, Corinto bianco, Cutrera, Zuccaratu, Visparola). Le Doc Sicilia, depuis sa création en 2012, s’engage pour la protection des valeurs de culture et de production durable et pour la promotion d’études et d’initiatives pour la défense des vignes qui peuplent le «continent viticole sicilien». La Vigna del Gallo est revenue vivre dans une partie de ce qui était autrefois le vaste vignoble acheté par l’Académie royale d’études de Palerme dans la plaine de Sant’Erasmo, et qui appartenait au duc Ignazio Vanni d’Archirafi, où le Jardin botanique fut fondée en 1789.

Le Jardin botanique de Palerme est l’une des institutions universitaires italiennes les plus importantes. C’est un immense musée à ciel ouvert, qui compte plus de deux cents ans d’activité qui ont également permis l’étude et la diffusion, en Sicile, en Europe et dans tout le bassin méditerranéen, de cinq mille espèces végétales, dont beaucoup sont originaires des régions tropicales et subtropicales. La particularité de ce jardin est aujourd’hui représentée par la grande variété d’espèces hébergées, qui en font un lieu riche en expressions de différentes flores.